Quel est le prix du kWh d’électricité en 2020 ?

Retrouvez dans le détail tous les prix du kWh en 2020 des offres d’électricité Online, classiques et vertes au tarif base et en option Heures creuses/Heures Pleines.

Détails des différentes taxes, grille tarifaire du tarif d’EDF, grille comparative des prix du kWh d’électricité : on vous dit tout pour vous aider à trouver le meilleur tarif du kWh et faire baisser le montant de votre facture d’électricité.

  • Publié le

Les prix du kWh d’électricité des offres Online ?

Retrouvez ci-dessous tous les prix du kWh d’électricité des offres Online en option Base ou Heures Pleines/Heures Creuses pour une puissance au compteur souscrite de 6 kVA (prix valables à compter du 1er mai 2020) :

Prix du kwh des offres online

Fournisseur

 Offre

 Prix TTC du kWh en option base 

Prix TTC du kWh en Heures Creuses et Heures Pleines

Heures Pleines

Heures Creuses

Total Direct Energie

Online

0,1427 €  

0,1639 €

0,1239 €  

ENI

Webeo

0,1508 €

0,1778 €

0,1258 €

Les prix du kWh d’électricité des offres Classique ?

Retrouvez ci-dessous tous les prix du kWh d’électricité des offres Classiques en option Base et en option Heures Creuses/Heures Pleines pour une puissance au compteur souscrite de 6 kVA (prix valables à compter du 1er mai 2020) :

Tarifs d’électricité classique

Fournisseur

Offre

Prix TTC du kWh en option base

Prix TTC du kWh en option HC/HP

Heures Pleines

Heures Creuses

Total Direct Energie

Classique

0,1485 €

0,1708 €

0,1286 €

Ohm Energie

Classique

0,1536 €

0,1771 €

0,1214 €

ENI

Astucio Eco

0,1531 €

0,1764 €

0,1324 €

Les prix du kWh des offres d’électricité verte ?

Retrouvez ci-dessous tous les prix du kWh des offres d’électricité verte en option Base et en option Heures Creuses/Heures Pleines pour une puissance au compteur souscrite de 6 kVA (prix valables à compter du 1er mai 2020) :

Prix du kwh des offres d’électricité verte

Fournisseur

Offre

Prix TTC du kWh en option base

Prix TTC du kWh en option HC/HP

Heures Pleines

Heures Creuses

Total Direct Energie

Verte

0,1520 €

0,1750 €

0,1315 €

Ilek

Energie Verte

0,1523 €

0,1709 €

0,1319 €

Planète Oui

Safe

0,1546 €

0,1781 €

0,1337 €

Ohm Energie

Classique

0,1536 €

0,1771 €

0,1214 €

ENI

Astucio Planète

0,1612 €

0,1862 €

0,1391 €

Ovo Energy

Verte

0,1341 €

0,1498 €

0,1170 €

De quoi dépend le prix du kWh d’électricité ?

Le prix du kWh d’électricité dépend de la puissance au compteur souscrite et de l’option tarifaire choisie par l’abonné.

En option Base, le prix du kilowattheure d’électricité est le même toute la journée.

En option Heures Creuses/Heures Pleines, le prix du kWh varie en fonction du moment de la journée.

En règle générale, il est moins cher la nuit que le jour.

Bon à savoir

En plus du tarif de base et de l’option HC/HP, il existe d’autres options tarifaires comme les options EJP et Tempo d’EDF avec des prix du kWh différents.

Comment est fixé le prix du kWh d’électricité ?

Pour le Tarif Bleu d’EDF, le fournisseur historique d’électricité en France, le prix du kWh d’électricité est déterminé par les tarifs réglementés de vente fixés par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) sous l’égide des pouvoirs publics.

Tous les autres fournisseurs d’électricité fixent librement le prix du kWh d’électricité de leurs offres.

La grille tarifaire du Tarif Bleu d’EDF

Retrouvez ci-dessous la grille tarifaire du Tarif Bleu d’EDF, l’offre du fournisseur historique qui suit les tarifs réglementés de vente de l’électricité (prix valables à compter du 1er mai 2020) :

Grille tarifaire Tarif Bleu EDF

Puissance du compteur

Abonnement mensuel TTC

Prix du kWh TTC

tarif base

Option Heures Creuse

tarif base

Option H. Creuses

Heures Pleines

Heures Creuse

3 kVA

8,26 €

11,10 €

0,1546 €

0,1781 €

0,1337 €

6 kVA

10,10 €

11,10 €

0,1546 €

0,1781 €

0,1337 €

9 kVA

11,97 €

13,62 €

0,1587 €

0,1781 €

0,1337 €

12 kVA

13,85 €

16,00 €

0,1587 €

0,1781 €

0,1337 €

15 kVA

15,62 €

18,23 €

0,1587 €

0,1781 €

0,1337 €

18 kVA

17,56 €

20,30 €

0,1587 €

0,1781 €

0,1337 €

24 kVA

21,84 €

24,97 €

0,1587 €

0,1781 €

0,1337 €

30 kVA

25,90 €

27,32 €

0,1587 €

0,1781 €

0,1337 €

36 kVA

29,66 €

31,00 €

0,1587 €

0,1781 €

0,1337 €

Bon à savoir

Cette grille tarifaire sert de référence pour établir votre facture EDF.

Quelles sont les taxes appliquées au prix du kWh ?

Sur les quatre taxes qui apparaissent sur la facture d’électricité, trois sont directement calculées sur la consommation d’électricité, à savoir :

  • La Contribution au Service Public d’Electricité (CSPE) : perçue pour le compte des Douanes et intégralement reversée au budget de l’État, cette contribution s’élève à 0,0225 €/kWh, un montant inchangé depuis le 1er janvier 2016.
  • La Taxe sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE) : fixé par les conseil municipaux et départementaux aux budgets desquels il contribue directement, le montant de cette taxe est plafonné à 0,0098 €/kWh depuis 2020.
  • La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) : au taux de 20% (contre le taux réduit de 5,5% seulement pour le prix de l’abonnement) elle est calculée sur la consommation d’électricité toutes taxes comprises, CSPE et TCFE.

Bon à savoir

La quatrième taxe, la Contribution Tarifaire d’Acheminement, ou CTA, est ponctionnée sur la part fixe de l’abonnement.

Comment trouver la meilleure offre d’électricité ?

Pour trouver la meilleure offre d’électricité en fonction de votre profil de consommation, vous devez d’abord estimer votre consommation d’électricité puis comparer les grilles tarifaires de chaque fournisseur en fonction de l’option tarifaire qui correspond à vos besoins.

Pour estimer la consommation électrique et correctement le montant de vos factures d’électricité pour chaque fournisseur, vous devez prendre en compte le prix du kWh TTC qui correspond à votre consommation mais aussi celui de l’abonnement qui correspond à la part fixe de votre facture.

Bon à savoir

Pour trouver facilement la meilleure offre d’électricité en quelques clics seulement, vous pouvez utiliser un comparateur d’électricité ou un comparateur d’énergie en ligne.

Vous pouvez aussi consulter les avis sur les fournisseurs.

Comment payer son électricité moins chère ?

Le meilleur moyen de payer son électricité moins chère est de changer de fournisseur ou d’offre pour bénéficier d’un abonnement avec un prix du kWh d’électricité plus attractif.

Si comme une majorité de Français vous êtes encore au tarif réglementé EDF, vous pourriez réaliser d’importantes économies sur votre facture d’électricité en souscrivant une offre chez un des fournisseurs alternatifs d’énergie.

Non soumis aux tarifs réglementé de l’électricité ils commercialisent des offres avec un prix du kWh jusqu’à 20% inférieur à celui du Tarif Bleu d’EDF pour une qualité de service équivalente.

Comment réaliser une estimation tarifaire ?

Pour réaliser une estimation tarifaire précise et simuler le montant de vos factures d’électricité, vous devez connaître le nombre de kWh que vous consommez en moyenne chaque mois.

Pour cela, estimez la consommation électrique de vos appareils électriques en multipliant leur puissance en watt par le nombre d’heures pendant lesquelles ils sont utilisés.

Additionnez chaque résultat, puis multipliez la somme par le prix du kWh sans oublier d’y ajouter la part fixe de l’abonnement d’électricité.

L’évolution du prix du kWh l’électricité

Le tarif de l’électricité payé par le consommateur final évolue à la hausse ou à la baisse une à plusieurs fois par an en fonction de l’évolution des coûts de production et du cours mondial du kWh d’électricité sur les marchés de gros.

L’ajout de nouvelles taxes ou la modification des taux de prélèvement peut également impacter dans des proportions relativement importantes le prix du kWh d’électricité payé par l’abonné.

Les taxes représentent en effet près du tiers du montant total de la facture d’électricité.

Dans une moindre mesure, l’évolution des coûts commerciaux des fournisseurs ainsi que celle des coûts d’acheminement et de distribution peuvent également impacter le prix du kWh d’électricité, bien que ces coûts soit théoriquement compris dans la part fixe de l’abonnement d’électricité.

Pourquoi le prix de l’électricité augmente ?

Ces dernières années, le prix de l’électricité évolue plutôt à la hausse qu’à la baisse.

Il y a deux principales raisons à cela.

L’augmentation des tarifs réglementés de l’électricité

Fixés par les pouvoirs publics et appliqués par EDF dans le cadre du Tarif Bleu, les tarifs réglementés servent de référence à la plupart des fournisseurs alternatifs d’électricité pour fixer leur prix du kWh d’électricité.

Quand les tarifs réglementés augmentent, les prix du kWh appliqué par chaque fournisseur augmentent aussi.

L’augmentation récente du prix du kwh et celle des tarifs réglementés de l’électricité s’explique en partie par la nécessité de permettre à EDF de maintenir une marge commerciale correcte pour compenser d’importants investissements stratégiques dans la construction de nouveaux moyens de production (énergies nucléaires, énergies vertes ou énergies renouvelables).

L’augmentation des taxes sur la consommation d’électricité

Motivée en partie par le besoin de trouver des financements nouveaux à la mise en œuvre de la transition énergétique, l’augmentation des taxes explique en grande partie l’évolution à la hausse du prix du kWh d’électricité payé par le consommateur final.

La CSPE a ainsi vu son montant être quasiment multiplié par 10 en une quinzaine d’années.

En France, le prix de l’électricité a augmenté de plus de 40 % depuis 2007, soit une hausse annuelle de plus de 5% en moyenne.

En 10 ans, les taxes sur l’électricité ont augmenté de 119%, sans compter les coûts de production et de distribution qui sont également de plus en plus importants.

Bon à savoir

Contrairement au prix du kWh d’électricité, le prix du gaz du fournisseur historique de gaz et des fournisseurs alternatifs est également impacté par l’évolution des cours mondiaux du baril de pétrole brut.

Comment changer de fournisseur d’électricité ?

La seule manière d’échapper aux hausses successives du prix du kWh d’électricité ou d’en limiter les effets sur votre budget est de changer de fournisseur d’électricité pour choisir une meilleure offre d’électricité avec un prix du kWh plus bas que celui proposé par votre fournisseur actuel.

Pour votre logement actuel

Pour changer de fournisseur pour votre logement actuel, il vous suffit simplement de souscrire un nouveau contrat chez un fournisseur concurrent en ligne ou par téléphone.

Ce dernier se chargera pour vous de résilier votre contrat en cours auprès de votre ancien fournisseur.

Pour souscrire un contrat, vous aurez simplement besoin d’une ancienne facture d’électricité, ou à défaut du numéro PDL de votre compteur (PRM s’il s’agît d’un compteur Linky), et d’un RIB si vous souhaitez régler vos factures par prélèvement automatique

Cette démarche n’entraîne aucun frais supplémentaire et ne nécessite pas l’intervention à votre domicile d’un technicien d’Enedis ou de l’ELD qui opère sur votre commune pour faire l’ouverture de compteur EDF.

Vous n’aurez pas non plus à subir de coupure d’électricité.

La seule chose qui change, c’est le montant de votre facture.

À l’occasion d’un déménagement

Pour changer de fournisseur à l’occasion d’un déménagement, vous devez résilier le contrat d’électricité de votre ancien logement puis en souscrire un nouveau avec le fournisseur de votre choix pour votre nouveau domicile. 

Pour souscrire un contrat d’électricité dans le cadre d’un déménagement, vous aurez besoin de fournir le numéro PDL du compteur (ou PRM s’il s’agît d’un compteur Linky) ou à défaut l’adresse complète du logement et le nom de l’ancien occupant.

Effectuez cette démarche de préférence une dizaine de jours avant votre entrée dans les lieux.

Si l’électricité a été coupée après le départ du précèdent occupant, ce délai permettra au gestionnaire de procéder à l’ouverture du compteur électrique en temps voulu.

Bon à savoir

Vous n’avez pas besoin d’attendre un déménagement pour résilier votre contrat d’électricité et souscrire une autre offre ailleurs.

Résilier un abonnement à l’électricité est toujours gratuit, quel qu’en soit le motif.

Vous n’avez pas besoin non plus de respecter un préavis.